Crises dangoisses les 7 erreurs à éviter pour votre bien être

crises d'angoisses

Introduction sur les crises dangoisses les 7 erreurs à éviter

Bienvenue sur le chemin de la sérénité face aux crises dangoisses. Elles se définissent comme des expériences intenses de peur et d’anxiété, souvent soudaines et sans cause apparente. Prenons un exemple, imaginez-vous dans un parc à vous promener et soudainement, une vague de terreur vous submerge. Votre coeur s’emballe, votre respiration est difficile… Malheureusement vous ne le savez pas mais vous faites une crise dangoisse.

Car c’est une expérience effrayante seulement, il ne faut pas courir dans tous les sens et tenter de rester rationnel. Au contraire, pour gérer efficacement la crise dangoisse, il est nécessaire de se détacher et éviter de faux bonnes idées. C’est comme nager dans l’eau, le courant vit sa vie mais nous pouvons apprendre à vivre avec.

« La peur n’évite pas le danger » – Proverbe français

Pourtant dans la peur du moment, nous commettons des erreurs en tentent désespéremment de les réduire, or nous provoquons l’effet inverse. Il est donc bénéfique d’apprendre à reconnaître une crise dangoisse et mettre en place une série de bons réflexes.

Vous êtes prêts? Alors suivez-moi!

Symptômes des crises dangoisses

Une crise dangoisse est plus qu’une simple frayeur. Elle se matérialise par des effets sur le physique qui surprennent et effrayent. Les comprendre aide à mieux les appréhender et éviter de trop subir la situation.

Lors d’une crise dangoisse, l’un des premiers signes est une accélération de votre rythme cardiaque appelé palpitations cardiaques. Sans prévenir votre coeur s’emballe à cause de la poussée d’adrénaline libérée en réponse au sentiment de peur.

Vous pouvez aussi subir une sensation d’étouffement avec une impression de ne pas pouvoir respirer.

Les tremblements sont un autre symptôme fréquent des crises dangoisses. Vos mains ou jambes se mettent à trembler, vos muscles sont incontrolables comme si vous aviez bu trop de café ou de thé.

Les vertiges sont aussi un cas courant, vous vous sentez déséquilibré comme si la pièce tournait autour de vous. C’est le même effet que si vous tourniez sur vous-même de nombreuses fois comme lorsque vous êtes enfants.

Enfin vous pouvez ressentir des douleurs au torse qui peut faire penser à une crise cardiaque.

Heureusement, tous ces symptômes n’apparaissent pas à chaque crise. Maintenant adressons les crises dangoisses les 7 erreurs à éviter.

Crises dangoisses les 7 erreurs à éviter

Juste le nom fait peur, n’est-ce pas? Si vous lisez cet article, c’es que vous avez traversé cette épreuve ou connaissez quelqu’un qui l’a vécu. La bonne nouvelle c’est que vous n’êtes pas seul avec les crises dangoisses les 7 erreurs à éviter. Et plus important encore, il y a des erreurs que vous pouvez éviter pour rendre la situation plus confortable. Alors, respirez profondément et allons-y.

1. Garder ce combat pour soi

Parfois, les personnes pensent qu’ils sont seuls dans leur combat contre les crises d’angoisses. C’est une illusion. Une illusion dangereuse. Garder pour vous cette situation peut avoir un effet dévastateur sur votre bien-être mental.

« Un problème partagé est un problème à moitié résolu. »

C’est vrai. Discuter de ce que vous ressentez peut être incroyablement libérateur. Vous pouvez ainsi obtenir du soutien et des conseils de personnes qui ont traversé la même épreuve.

2. Rester passif

« Restez immobile. Ne faites rien. » Ce sont les mots que votre petite voix intérieure pourrait vous dire lors d’une crise d’angoisse. Mais rester passif n’est pas la solution. Ne rien faire c’est comme accepté la situation or vous pouvez agir et devez agir pour améliorer votre situation.

3. Trop se critiquer

La critique personnelle a l’avantage de chercher à s’améliorer, cependant attention à ne pas en abuser au risque de se sentir coupable de ces crises et d’empirer votre ressenti durant les crises.

4. Dépendre des médicaments

Bien que les médicaments aident à soulager les symptômes, vous ne résolvez pas le fond du problème. Vous vous focaliserez donc sur le court terme et pourrez créer une dépendance. Je ne dis pas les médicaments sont mauvais et à éviter, cependant ils sont à inscrire dans une démarche plus long terme visant à résoudre les causes du problème comme des thérapies.

5. Refuser d’affronter la panique

La peur est naturelle, c’est une réponse biologique à un danger perçu. Toutefois, lorsque cette peur devient incontrôlable et envahissante, elle se transforme en crise d’angoisse.

Refuser d’affronter la panique peut sembler être la solution la plus facile, mais cela ne fait qu’exacerber le problème à long terme.

6. Anticiper les crises

Anticiper les crises c’est des petites choses que vous faites dans l’espoir qu’elles empêcheront une crise d’angoisse…ou du moins en êtes intimement convaincus. Cependant même s’ils ont une capacité à soulager, ils peuvent aussi créer une anxiété supplémentaire si vous oubliez de les réaliser.

7. Trop respirer

Le problème est que cette angoisse donne une impression de manquer d’air. Or respirer est vital est cela peut engender un sentiment d’étouffement et générer une panique. Le réflexe est de respirer plus fort, plus vite, or malheureusement ce n’est pas une bonne idée. Le problème en réalité est de ne pas maîtriser sa respiration, ce qui peut engender une hyperventilation. Il est important de surveiller sa respiration et d’appliquer des exercices pour éviter cette situation.

Voici notre vue sur les crises dangoisses les 7 erreurs à éviter.

Thérapies pour la gestion des crises dangoisses

Laissez la lumière de la thérapie illuminer vos zones d’ombre. Il existe une variété de thérapies efficaces pour gérer les crises d’angoisses. Parfois, ces approches peuvent être combinées pour une approche plus holistique de traitement.

Thérapie cognitive et comportementale (TCC)

La TCC vise à modifier les pensées et comportements négatifs qui alimentent l’anxiété.

  • Cognitive? Cela signifie que cette thérapie se concentre sur la façon dont nous pensons et interprétons les situations.
  • Comportemental? Oui, cela concerne nos réactions à ces pensées.

Un exemple? Imaginez que vous avez peur des araignées (une pensée cognitive). À chaque fois que vous voyez une araignée, vous fuyez la pièce (un comportement). La TCC vous aiderait à reconsidérer votre peur des araignées et à changer votre réaction face à elles.

Thérapie d’Inspiration Analytique (TIA)

La thérapie d’inspiration analytique, occasionnellement appelée psychothérapie psychanalytique, explore comment votre inconscient influence vos pensées et comportements. Concrètement, l’hypothèse majeure est que nos expériences passées définissent notre comportement actuel.

Hypnothérapie

Elle utilise l’hypnose pour entrer dans votre inconscient et comprendre les causes racines. Elle permet ensuite de suggérer des pensées positives durant certaines situations. La thérapie est quelque chose de très personnelle, car elle touche à votre vous intérieur. Par conséquent, je ne peux que vous suggérer de trouver un professionnel qui vous inspire confiance et avec lequel vous avez un bon feeling.

Conclusion sur les crises dangoisses

Allons, on fait le point! Crises d’angoisses, ces deux mots qui peuvent sembler anodins mais dont la réalité peut être dévastatrice pour ceux qui les vivent. Mais notre aventure ensemble nous a menés à travers les symptômes physiques des crises d’angoisses et les erreurs que nous devrions éviter pour mieux les gérer. Ainsi c’est un voyage d’apprentissage et de croissance, non sans ses défis.

Récapitulatif des crises dangoisses

  • Ne pas ignorer les signaux du corps
  • Éviter de paniquer face à l’inconfort
  • Ne pas se précipiter pour prendre des médicaments sans prescription
  • Éviter de s’isoler
  • Ne pas négliger l’importance d’un style de vie sain
  • Éviter de se concentrer excessivement sur les symptômes.

Ces erreurs sont comme des pièges pour les crises d’angoisses. Mais avec la connaissance partagée dans cet article, vous pouvez agir et les réduire. Pour les prévenir, considérez les thérapies qui sont efficaces pour gérer et réduire la force et fréquence des crises.

Encouragement pour consulter

La santé mentale est souvent sous-estimée dans notre société. Pourtant, elle est aussi importante que la santé physique pour votre bien-être. Ainsi, se faire accompagner est primordial pour vous aider à sortir de ces difficultés. Professionnel ou proche, un soutien est toujours le bienvenu et vous aidera à mettre en place une stratégie et de vrais outils.

Gardez courage! En effet, vous n’êtes pas seul dans ce combat contre les crises d’angoisses. Finalement, avec les bonnes connaissances, le bon soutien et une envie positive, vous pouvez surmonter tous les obstacles !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *