Assault bike: Maximisez votre condition physique

Aujourd’hui, je vous propose de parler du assault bike et du Crossfit, cette forme d’entraînement qui combine le cyclisme et le Crossfit pour créer une expérience d’entraînement dynamique et intense. Nous ne parlons pas ici du tour de france mais bien des vélos fitness.

Cet équipement a gagné en popularité ces dernières années en raison de ses avantages pour la santé et la popularisation du crossfit. Dans cet article, nous explorerons l’histoire et la création du assault bike, les avantages de son entraînement, l’équipement essentiel nécessaire, des exemples d’entrainement et quelques conseils.

‍1. L’histoire du assault bike: le velo AirDyne

L’une des nombreuses innovations introduites par Schwinn au cours des décennies suivantes fut le vélo AirDyne. Créé pendant le pic de la frénésie du fitness en Amérique, le vélo AirDyne est l’un des rares produits de fitness des années 1970 à perdurer jusqu’à nos jours. Introduit en 1978, le vélo promettait un entraînement complet du corps à une époque où la préoccupation américaine pour la santé cardiovasculaire atteignait des sommets. En effet, Johnathon Black souligne que la santé cardiaque était une priorité absolue aux États-Unis à époque. Ainsi le vélo AirDyne, qui promettait un entraînement cardiovasculaire intensif en un temps record répondait au besoin du marché. Sans surprise, ce vélo s’est avéré être l’un des produits les plus vendus de Schwinn.

Le vélo AirDyne s’est avéré être une aubaine pour la société. L’intérêt des années 70 pour la culture du fitness avait créé une sorte de bulle dans l’industrie de la santé. Elle a continué avant d’éclater à la fin des années 1980 forçant des entreprises à mettre la clé sous la porte. Schwinn, quant à lui, a réussi à traverser ces difficultés grâce à la popularité de son vélo! Par exemple, Schwinn a enregistré des bénéfices records de 212 millions de dollars en 1988. La seule ombre vient de la guerre du Golfe au début des années 1990 qui affecta financièrement la société.

‍2. Son petit-frère: le velo Air Assault

Le vélo Air Assault, que nous connaissons est le résultat de passionnés de CrossFit et d’un besoin du marché. Au milieu et à la fin des années 2000, le CrossFit aux États-Unis a cherché de nouvelles méthodes pour complexifier les entraînements. Cette quête du « toujours plus intensif » les a conduit à se tourner vers les vélos AirDyne de Schwinn, un équipement connu et éprouvé. Cependant, ce vélo avait un problème majeur, sa stabilité.

Alors que les vélos des années 1980 étaient des machines robustes capables d’accueillir des personnes de toutes tailles, les équipements plus récents étaient légers et moins solides. C’était problématique car l’utilisation de ces équipement dans le crossfit est intensive et éprouvante pour la machine. Par exemple avec des intervalles intenses d’une minute où l’athlète va tout donner.

Pendant que les AirDyne vibraient dangereusement dans les salles de CrossFit, une société nommée Air Fitness est entrée sur le marché. C’est ainsi qu’en étroite collaboration avec CrossFit, Assault a peaufiné et promu une série de vélos AirDyne conçus spécifiquement le CrossFit. En 2015, les vélos Assault suscitent l’enthousiasme dans l’industrie du fitness. Par ailleurs, les CrossFit Games ont popularisé le velo Assault lors des compétitions annuelles en les incluant dans les wod.

À la fin des années 2010, le vélo Assault, ainsi que ses imitateurs, ont commencé à apparaître dans les salles de sport un peu partout dans le monde. En particulier celles qui proposent des entraînement de crossfit et des wod variés.

Source: physicalculturestudy

air bike

3. Qu’est-ce qu’un assault bike et ses avantages?

Vous l’avez déjà compris, c’est basiquement un vélo d’intérieur équipé d’un ventilateur. Ce qui le distingue des autres vélos, c’est de pouvoir travailler les jambes et les bras. Contrairement aux autres machines de cardio il offre un full body. De plus, le ventilateur vous raffraicht, un bonus avec les chaleurs d’été. Mais quels sont les avantages?

Premièrement, c’est un entraînement cardiovasculaire intensif. En effet, les mouvements simultanés des bras et des jambes sollicitent tous les muscles de votre corps en même temps. Ainsi votre besoin en oxygène est plus élevé d’où une amélioration de l’endurance et capacité respiratoire.

De plus, c’est parfait pour la perte de graisse et renforcement musculaire. Ainsi, la combinaison d’endurance et force pour pédaler facilite la perte de graisse. En effet, la résistance du ventilateur est proportionnelle à l’effort fourni, elle permet donc de renforcer de manière efficace les muscles.

Aussi, l’intensité est variable. En effet, le assault bike permet de régler la résistance en fonction de l’effort fourni. Vous pouvez donc réduire l’intensité en fonction de votre niveau de forme.

Finalement la polyvalence et adaptabilité, cet équipement s’adapte à de nombreux wod axés sur la force ou le cardio. De plus il est accessible que vous soyez débutant ou athlète confirmé. Aussi, il est est compact et relativement facilement transportable ce qui permet d’en avoir un à la maison. L’aspect prohibitif restant le plus souvent le prix.

A noter que réussir un wod difficile avec un assault bike est aussi un excellent moyen d’obtenir de la reconnaissance dans la communauté de crossfiter.

4. Séances d’entraînement en assault bike – top 5

Maintenant que vous connaissez les avantages du assault bike, passons en revue quelques séances d’entraînement populaires pour maximiser votre condition physique.

Séance d’entraînement #1 : « La Mort en assault bike ». Format, EMOM (chaque minute, à la minute) aussi longtemps que possible. Commencez par 3 calories en assault bike puis ajoutez 3 calories chaque minute jusqu’à l’échec. Vous pouvez ajuster le nombre de calories en fonction de votre forme.

Séance d’entraînement #2 : « La Course Mortelle ». Format, 5 tours pour le temps, avec 15/10 calories en assault bike puis 10 burpees. Ainsi, cette séance d’entraînement combine des burpees et du assault bike pour un entraînement complet et intense. Vous pouvez ajuster le nombre de répétitions en fonction de votre forme.

Séance d’entraînement #3 : « L’Ascension ». Format 9-15-21 répétitions pour le temps avec les calories en assault bike puis des push up. De fait, cette séance d’entraînement alterne entre des calories en assault bike et des push up. Vous pouvez ajuster le nombre de répétitions en fonction de votre niveau de forme physique.

Séance d’entraînement #4 : « La Quête en assault bike ». Format, 5 tours pour le temps avec 5 handstand push up. Puis 10 sauts sur une boîte (1m). Ensuite 15 soulevés de terre sumo (le poids qui vous convient). Par la suite 20 calories en assault bike. Ensuite 25 abdos avec un tapis d’abdominaux. Enfin 30 sauts simples à la corde. Ainsi cette séance d’entraînement offre une variété d’exercices pour apporter un peu de changement.

Séance d’entraînement #5 : « Le Biscuit Tordu ». Format, 5 tours pour le temps. Avec 20 calories en assault bike, 15 soulevés de terre (poids corporel), 10 handstand push ups et 5 tractions avec burpees. Vous pouvez ajuster les poids et le nombre de répétitions en fonction de votre forme.

5. Séances d’entraînement en assault bike – 6 à 10

Séance d’entraînement #6 : « Mary Elizabeth ». Format, 21-15-9 répétitions pour le temps avec des cleans en squat, des handstand push up, les calories en assault bike, des lancers de médecine ball et pull ups. Cette séance d’entraînement est dédiée à Mary Elizabeth, une coach de CrossFit décédée dans un accident de limousine avec sa famille.

Séance d’entraînement #7 : « L’Arrêt Cardiaque ». Pour le temps, commencez avec 60 calories en assault bike en position debout. Puis 50 cleans en squat et  40 sit-ups sur GHD. Ensuite  30 handstand push ups et 20 tractions en prise pronation. Enfin 10 burpees.

Séance d’entraînement #8 : « 30 Calibres ». Pour le temps, commencez avec 30 calories en assault bike et 30 sauts sur une box. Puis 30 kettlebell swings et 30 jumped pull ups. Ensuite 30 développés-jetés et 30 genoux vers les coudes. Par la suite 30 lancers de médecine ball et 30 extensions du dos. Finalement 30 burpees, 30 fentes et 30 calories en assault bike. Cette séance d’entraînement est une variation du célèbre « Dirty 30 ». Profitez-en !

Séance d’entraînement #9 : « Attaque Surprise ». Format, 10 tours pour le temps avec 10 thrusters, 10 burpees et 10 calories en assault bike. Cette séance d’entraînement associe des thrusters, des burpees et du assault bike pour un entraînement brutal.

Séance d’entraînement #10 : « Le Wirtz ». Format 4 tours pour le temps avec 14 calories en assault bike, 16 thrusters et 10 swings avec une kettlebell. Puis 14 calories en assault bike, 16 sauts sur une box et 10 squats. Enfin 14 calories en assault bike, 16 lancers de médecine ball et 10 burpees. Cette séance d’entraînement est dédiée à Scott Wirtz, un ancien Navy Seal décédé dans un attentat suicide de l’État islamique.

6. Séances d’entraînement en assault bike – 11 à 15

Séance d’entraînement #11 : « L’Effort Intense ». Pour le temps, il faut réaliser, 21 puis 18 puis 15 jusqu’à 3 répétitions ou calories en assault bike, thrusters et burpees. L’enphasis est mise sur les thrusters et les burpees.

Séance d’entraînement #12 : « Dan Urc ». Une seule série pour le temps avec 40 calories en assault bike, 80 thrusters et 40 calories en assault bike. À chaque pause pendant les thrusters, vous devez faire 10 burpees avec des sauts sur une boîte avant de continuer. Cette séance d’entraînement rend hommage à Dan Urciuoli, un arboriste et travailleur essentiel qui a risqué sa vie pour aider les autres pendant la pandémie de Covid.

Séance d’entraînement #13 : « Les Larmes ». Format, 5 tours pour le temps avec 10 push presses et15 calories en assault bike. Puis 10 sumo deadlift high-pulls, 15 sit-ups et 10 front squats. Vous pouvez ajuster les poids et le nombre de répétitions en fonction de votre niveau de forme physique.

Séance d’entraînement #14 : « 10 Rounds de Fun ». Avec  10 rounds de 10 calories en assault bike et 10 burpees.

Séance d’entraînement #15 : « La Frénésie de la Barre ». Format pour le temps avec 3 squats overhead et 6 lunges overhead. Puis 9 power snatches, 12 pompes et 15 calories en assault bike. Cette séance d’entraînement met l’accent sur les mouvements avec une barre et le assault bike pour un entraînement complet.

7. Les essentiels du assault bike

Pour pratiquer le assault bike, vous aurez besoin de quelques équipements essentiels. Tout d’abord, un assault bike de bonne qualité, vous avez de nombreuses marques sur internet. Assurez-vous que le vélo est bien ajusté à votre taille pour effectuer de bons mouvements. Ensuite, vous aurez besoin des équipements classiques de crossfit pour les wod. Comme les haltères, des kettlebells, une barre de traction, des poids et une corde à sauter.

Aussi, pensez à l’espace dont vous disposez pour votre équipement. Si vous avez un espace limité, recherchez des équipements compacts et polyvalents. Tous les prix existent sur le marché, donc trouvez un équilibre entre la qualité et le prix en fonction de votre budget.

Quelques conseils, échauffez-vous correctement pour éviter les blessures et être performant durant la séance. Ensuite, travaillez votre technique et votre forme pour chaque exercice. De plus, prévoyez des temps de repos entre vos séances pour récupérer. Finalement, fixez-vous des objectifs réalistes et mesurez votre progrès pour noter votre évolution.

8. Un peu de motivation

Encore une fois un petit record du monde pour vous motiver.

9. Conclusion

Le assault bike est un entraînement passionnant et stimulant qui offre de nombreux avantages. En utilisant le bon équipement, en suivant les conseils d’entraînement et en évitant les erreurs courantes, vous pouvez améliorer votre jeu de assault bike et atteindre vos objectifs santé. N’oubliez pas de toujours écouter votre corps, de vous reposer suffisamment et de rester motivé tout au long de votre parcours de assault bike.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *